mercredi 1 juillet 2009

Bilan du mois de juin 2009.

Ah, cher lecteur, je sais que tu attends mes billets-bilan avec impatience. En effet, c'est maintenant devenu une véritable institution de mes blogs. Il s'agit d'un véritable exercice d'honnêteté envers toi, mais aussi d'une façon de mesurer la réalité de l'influence d'un blog politique, dont on peut chaque jour douter…

A priori, le mois de juin fut un mois très faste par rapport au mois précédent. En effet, les visites ont explosé, avec 5 017 visites et 3 435 visiteurs uniques absolus. Voilà une croissance de 70% des visites, et une grande satisfaction…

Quoique… En fait, lorsque je dépiaute réellement mes compteurs de visites, je me rends compte que cette croissance se concentre sur deux jours, entre le 21 et le 22 juin. De plus, ces mêmes compteurs sont incapables d'identifier la cause de cette brutale et éphémère hausse. Google indique « accès direct », ce qui signifie que les lecteurs seraient arrivés directement, ce qui est sans doute une erreur… En clair, si on retire cette grosse journée, le blog est exactement au même point que le mois dernier.

Par contre, le nombre d'abonnés a connu une petite évolution positive, avec 170 abonnés en ce 1er juillet, contre 150 au 1er juin. En clair, on reste dans une croissance modérée, assez symbolique de l'époque.

Voici la liste des blogs ou sites d'information ayant amené ici au moins dix visites :

Wikio : 175
Le Merle moqueur : 99
Partageons mon avis : 95
Avec nos gueules… : 90
Pensées d'outre-politique : 64
Le blog de SOS éducation : 44
L'Hérétique : 37
Humeurs de vaches : 34
Sarkobasta : 32
Aurélien Véron : 31
Rubin Sfadj : 27
La Maison du Faucon : 27
Le blog de Hypos : 27
Mtislav : 25
Le Coucou de Claviers : 19
Authueil : 14
Olympe et le plafond de verre : 12
Ruminances : 12
Marianne2 : 11
Le Post : 10
Les peuples du soleil : 10
Sarkofrance : 10

Cette liste est très marquée par la blogosphère de droite. Je ne sais pas trop quoi en penser, mais peut-être as-tu une idée là-dessus, cher lecteur ?

PS : comme d'habitude, les 10 billets les plus consultés de juin sont dans la colonne de droite.

20 commentaires:

  1. J'adooooore les débuts de mois, les statistiques, et ceux qui vont critiquer Wikio qui l'est con ce classement parce que eux ils sont intelligents et qui n'y sont pas :)

    Tiens, je suis allé sur Google Analytics tout à l'heure, et pareil, beaucoup plus de visites. Je frôle les 6000 !
    Et tu vois, je crois bien que Mai, c'est les ponts qui ont fait que c'était pas top. Et Juin, les gens bossent avant de partir en Juillet ou en Aout. Et en Septembre, bing bang blog ça va repartir comme en 40' ^____^

    Vive les classements, vive les blogs, vive nous :)

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. @ Faucon fiérot : ouep, c'est clair, on est les meilleurs du Monde, voire même de l'univers tout entier, qui pourtant est vaste.

    Tiens, je viens de me rendre compte que l'on va se voir le 27 août. Bonne nouvelle !

    Bonne journée à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  3. Hein ? C'est moi qui vous apporte le plus de visites ?

    à un sale prof gauchiste comme vous ?
    D'une immonde réac comme moi ?

    (pft)

    RépondreSupprimer
  4. @ Suzanne : oui, faites attention, vous avez de mauvaises fréquentations. Il faudra aller à confess pour expier vos péchés...

    N'empêche, vous enfoncez Nicolas, et ce n'est pas rien...

    RépondreSupprimer
  5. Qu'est-ce que je fous sous Suzanne, moi ?

    RépondreSupprimer
  6. @ Nicolas : cela ne doit pas être si désagréable que ça...

    RépondreSupprimer
  7. A priori non. Je ne lui ai pas posé la question.

    RépondreSupprimer
  8. @ Nicolas : elle va manquer de réactionnaires, cette soirée.

    RépondreSupprimer
  9. Nicolas ! il fait trop chaud pour se mettre l'un sous l'autre.

    Mathieu, vous avez bien de la chance de diviser le monde et les blogueurs en droite-gauche, ça simplifie les rapports. J'ai comme l'impression que le fait que le lièvre de la burqa soit levé par des élus de gauche affole un peu les radars des blogueurs gaucheux. Si on ne peut meme plus partir de l'inébranlable "il critique l'islam, donc il critique les prolétaires et l'immigration, donc il est de droite. (vilain caca pas beau) et de l'autre inébrnlabel : "il ne dit pas de mal de Sarkozy et ne fait pas de billets antigouvernementaux, c'est donc que c'est quelqu'un de droite, vilain caca pas beau.
    ben j'aime mieux être toute seule.

    RépondreSupprimer
  10. @ Suzanne : je crois que vous vous méprenez. Je n'ai encore rien dit de la burqa parce que je ne suis pas sûr de ma position sur le sujet. Juste avant le début de cette polémique, j'avais fait deux billets sur le voile à l'école dans lesquels je me posais des questions sur l'efficacité des interdictions et les problèmes qu'elles posent (les liens sont dans la colonne de droite, dans les dix billets les plus lus du mois dernier). Pour le moment, je lis les uns et les autres, et quand ma conviction sera faite, j'en parlerai.

    Maintenant, je reste persuadé que le député communiste qui a lancé cela l'a fait uniquement dans un but électoraliste, pour draguer les habitants de sa commune. Cela n'enlève rien à l'intérêt de la question par ailleurs.

    Les derniers commentaires étaient plutôt humoristiques : j'aime bien rigoler avec Nicolas.

    Enfin, l'usage de catégories n'était pas une habitude chez moi auparavant, mais à force de me faire traiter de gauchiste, j'ai fini par y venir. Cependant, je peux entièrement reconnaître que je me trompe à votre égard. Dans ce cas, je cesse de vous qualifier de réactionnaire (ce qui était plutôt un jeu, pour moi, avec Didier et vous) et je vais me replonger dans la lecture de vos commentaires et de vos billets pour essayer de vous situer sans préjugés.

    Par contre, ne restez pas toute seule ! Dans la blogosphère, cela n'a aucun intérêt...

    RépondreSupprimer
  11. Mathieu : ne soyez pas trop conciliant non plus, quand même. (Nicolas passerait par là, il me dirait : comme tous les gens de droite, vous refusez la notion de clivage.) Et puis, réactionnaire, ce n'est pas une insulte.

    Pourquoi pensez-vous ça, pour le député communiste qui demande la commission d'enquête ? Peut-être est-ce le contraire, peut-être a-t-il attendu, s'est-il retenu longtemps jusqu'à ce qu'il ait eu envie d'aide pour résoudre un problème épineux, et trouver un consensus ?

    RépondreSupprimer
  12. @ Suzanne : exactement pour les raisons que vous avez évoqué vous-mêmes. Je m'explique.

    Le thème de la laïcité a été une lutte de gauche dans le passé, parfois confondu avec une lutte anti-religieuse, du fait de la question de l'Eglise. Ainsi, je m'estime être laïc mais je ne suis pas anti-religieux. Je veux juste que les religieux ne soient pas présents dans l'espace politique, du fait de l'aspect totalitaire intrinsèque aux religions.

    Cependant, si la burqa est utilisée, comme le voile, par les islamistes pour se lancer dans la conquête politique, je suis, comme beaucoup de gens de gauche, contre l'idée que les principes doivent être adaptées en fonction des gens et, dans ce cas précis, des religions.

    Dans mon idée, tout uniforme religieux est une forme d'oppression, quelle que soit la religion concernée.

    Or, en se lançant là-dedans, le député PCF tente d'exploiter le ressentiment de ses électeurs contre les musulmans, islamistes compris, parce qu'il sait sans doute que le racisme s'est largement diffusé dans ces populations. D'une certaine façon, il tente de récupérer tout cela mais en le réorientant dans la lutte laïque. Cependant, c'est risqué, car rien ne dit que cela va marcher, et que ce ne seront pas les racistes qui récupéreront les bénéfices de cette agitation.

    De plus, c'est risqué aussi car cela légitime auprès des musulmans le discours des islamistes, même s'il est construit sur des conneries. Beaucoup de musulmans (je le sais parce que j'entends mes élèves aussi) ne parviennent pas à comprendre les discriminations qu'ils vivent, et ne comprennent pas le discours qui se diffusent sur la dangerosité de l'islam. Les plus tangents finissent par être séduits par cette idée que l'Occident ne voudra jamais des musulmans et qu'il faudra le combattre.

    Enfin, c'est risqué car cela fait penser que la burqa est le principal problème de ce pays. Venant d'un député PCF, en pleine crise économique, je m'attendais quand même à autre chose...

    Maintenant, je le répète, je ne sais pas s'il faut interdire ou pas. Je serais plutôt, pour le moment, sur la position d'Aurélien Véron et assez d'accord avec Manuel, mais les arguments des blogueurs de gauche m'ont quand même touché. Reste à voir ce que la commission parlementaire fera de ça.

    Désolé d'avoir été long.

    RépondreSupprimer
  13. Mathieu: merci pour cette réponse étoffée.

    "Venant d'un député PCF, en pleine crise économique, je m'attendais quand même à autre chose"

    Justement: on en revient aux questions taboues, aux problèmes inabordables.

    Je n'ai plus envie de parler de burqa, on fait beaucoup d'argumentaires en creux, alors que le voile noir n'est que le petit triangle visible de ce qu'on n'ose pas dire.

    Entendu au bar tabac:

    "eh, t'imagines. T'en as une dans la rue, déjà ça fait peur aux mômes, t'en a trois tu revends en vitesse ton appart en vitesse pasque bientôt t'en auras trente et ton appart plus personne en voudra"

    C'était une des questions que soulevaient les maires. Multiplications des burqas dans certains quartiers = évitement de ces quartiers et ghettoïsation. Refus de logement = procédures, ennuis, associations sur le dos, image d'exclusion et de racisme. ça ne mérite pas des réflexions collectives ?

    RépondreSupprimer
  14. La liberté de porter ce qu'on veut et l'injustice de punir les femmes dans ce cas: oui, je suis d'accord.

    Jusqu'où? On peut mettre une bâche à des femmes de vingt ans. De quinze. De treize. De dix ? de cinq ?

    RépondreSupprimer
  15. @ Suzanne : on entend quand même de grosses conneries dans les bistros. Vu que vous lisez les blogs de Nicolas, vous le savez bien... Maintenant, je pense que les quartiers avec beaucoup d'immigrés ont une valeur immobilière qui baisse. On n'a pas attendu les burqas pour ça. De même, la ghettoïsation existait aussi avant, la burqa n'en est qu'un signe. Mais je reconnais entièrement que c'est un vrai problème dont la gauche doit se saisir.

    Par contre je suis entièrement d'accord avec vous que c'est très dérangeant qu'on impose sur des enfants des uniformes religieux, mais cela me dérange chez tout le monde. Je suis tout autant dérangé lorsque je vois, dans le XIXe, pas loin de chez moi, les petits garçons juifs avec les kippas et les ceintures, mais là, j'imagine qu'on va me traiter d'antisémite... Dans une société libre, les enfants devraient avoir le droit de faire leurs choix à leur majorité.

    RépondreSupprimer
  16. ET ben dis donc, je ne savais pas que je t'amenais autant de lecteurs, mon bon! ;)

    RépondreSupprimer
  17. Tu es en passe de devenir zinfluent.

    RépondreSupprimer
  18. @ Le Chafouin : merci.

    @ Nicolas : ne mets pas mon lectorat de droite en fuite. Il est primordial dans mes visites !

    RépondreSupprimer

Laissez-moi vos doléances, et je verrai.

La modération des commentaires est activée 14 jours après la publication du billet, pour éviter les SPAM de plus en plus fréquents sur Blogger.