mercredi 5 août 2009

Faut-il bloguer au mois d’août ?

Il y a quelques jours, le Faucon se demandait s'il fallait bloguer au mois d'août. Apparemment, malgré la chaleur estivale et la visite du nouveau numéro 1 du classement général Wikio, il n'a pas réellement réduit son rythme personnel de publication, ce qui est une réponse claire à sa propre question. Aujourd'hui, Eric pose une problématique assez identique en se posant la question du danger important des marronniers qu'on risquerait de grimper assez facilement dans une période creuse comme celle-ci.

Il est vrai que, y compris pour moi, cette période estivale est un gros piège. Habituellement, même si des ministres peuvent parfois créer des surprises, le monde éducatif est au repos. Or, le sujet principal de ce blog reste notre très chère école, et il est difficile d'en parler lorsqu'on n'y est pas. Cela est d'autant plus net que l'enseignant moyen profite de cette longue période de vacances pour se détacher complètement du souvenir même de sa classe, même si les cours commencent déjà à se préparer doucement.

Je crois, puisque le Faucon me pose la question, que le blogage doit rester une envie. Quand on en a envie, on le fait, et quand on n'en a pas envie, on ne le fait pas. Certes, la période est moins simple pour un blog politique, mais il est tout à fait possible de varier les sujets. On peut parler de la blogosphère (cela ne mange pas de pain et attire toujours des commentateurs furieux et pugnaces), raconter ses propres vacances en y voyant des aspects politiques, et s'intéresser à ce qui se passe ailleurs dans le Monde.

Et puis, je ne vois pas bien pourquoi on se poserait cette question uniquement au mois d'août. Pourquoi l'envie ne disparaîtrait-elle pas en plein mois d'octobre ou de mars ? Après tout, le blogage est une activité tellement individuelle et personnelle que je ne vois que les contraintes particulières qui peuvent en faire évoluer la pratique.

Donc, pour conclure, on blogue quand on en a envie et quand on le peut. Dans une semaine, je repars en vacances dans l'Aude, et je ne pense pas que je pourrais me connecter. Il est d'ailleurs très bon de décrocher un peu de la blogosphère. On en revient plus actif, plus pugnace et plus en forme.

N'oublions pas que cette activité, non-lucrative pour moi, est avant tout un plaisir.

Bon, puisqu'il s'agit d'une chaîne, je désigne maintenant Rubin, Le Coucou, Ferocias, Mtislav et Polluxe (je n'oublie pas ta chaîne chocolat) pour continuer.

16 commentaires:

  1. Exactement ! De toute façon,lorsque l'on blogue par obligation, ce sont les articles qui trinquent. Et puis bloguer en août, pourquoi pas? Ca fait de la lecture pour les copains qui reviennent de vacances, c'est pas plus mal !

    PS : Non-lucrative, non-lucrative...C'est adSense qui fait du bénévolat?

    RépondreSupprimer
  2. élargi ton champs, comme par exemple aux pratiques et politiques scolaires de nos voisins... Bloguer au mois d'aout, dure contrainte...

    RépondreSupprimer
  3. @ L'Inositol : à ce jour, après un an et trois mois de blogage, AdSense m'a rapporté 10,34 €, que je ne suis pas prêt de toucher...

    @ Juan : ouh là, faut bosser...

    RépondreSupprimer
  4. Ne vous en faites pas, c'est pour la retraite...
    ;)

    RépondreSupprimer
  5. Au mois d'Août, il y a une difficulté particulière pour bloguer, par rapport au reste de l'année: la chaleur et l'ambiance aux vacances… Mais bon, quand on vous sert si aimablement un sujet vraiment de circonstance, on ne va pas se plaindre! Alors merci Mathieu.

    RépondreSupprimer
  6. Je publie cela demain après-midi.

    RépondreSupprimer
  7. Mathieu : et pour ce gain, vous offrez une bannière publicitaire à des annonceurs avides de profit ? Vous vous faites complice des offreurs de crédit, des estrangleurs de pauvre monde pour 10,34 € alors que la pub sur le bandeau du haut vous promet 6500€ mensuels en restant chez vous au mois d'août ?

    RépondreSupprimer
  8. @ L'Inositol : il est sûr, vues les réformes en cours, que cela va être utile.

    @ Le Coucou : de rien, j'attends la réponse avec impatience.

    @ Ferocias : rdv pris.

    @ Suzanne : nous avons tous nos petites contradictions.

    @ Pensezbibi : attention aux coups de soleil tout de même.

    RépondreSupprimer
  9. Bôbiyé

    Le plaisir, toujours. En Août, et les autres mois de l'année !

    RépondreSupprimer
  10. Oui, bloguer reste un plaisir: je n'imagine pas quelqu'un se mettre dans la situation du prof: j'ai tant de copies à corriger. Après tout, corriger des copies c'est peut-être un plaisir (un plaisir que j'ai connu à une époque, mais j'ai vite compris que ça n'était pas pour moi!)

    Merci de me citer!

    RépondreSupprimer
  11. @ Faucon : le plaisir, y a que ça de vrai !

    @ Eric : de rien. Pour les copies, cela dépend en fait, mais c'est quand même plus souvent une corvée qu'un plaisir...

    RépondreSupprimer
  12. Allons plus loin. Étant (comme de + en + de lecteurs) en vacances à l'année selon les critères du BIT, dois-je bloguer tout court ?

    RépondreSupprimer
  13. @ Seb Musset : dans ce cas, le blogage s'appelle de la fainéantise, et je t'encourage à te rendre immédiatement au Pôle emploi le plus proche de chez toi pour prendre un travail en RSA à 150 km de chez toi. Là, tu pourras te poser des questions sur les loisirs.

    Ah la la, ces chômeurs...

    RépondreSupprimer
  14. Ca y est j'ai répondu... mais faut pas s'attendre à des merveilles :-)

    RépondreSupprimer
  15. @ Polluxe : les chaînes sont rarement flamboyantes... ;)

    RépondreSupprimer

Laissez-moi vos doléances, et je verrai.

La modération des commentaires est activée 14 jours après la publication du billet, pour éviter les SPAM de plus en plus fréquents sur Blogger.