vendredi 23 avril 2010

Putain, deux ans... de Privilégiés.

Alors que certains blogueurs sont fatigués et que d'autres fêtent des anniversaires jusqu'à plus soif, voire se marient, ce blog, avec ce 654ème billet, fête son deuxième anniversaire aujourd'hui.

En ce moment, la blogosphère est traversée par de multiples questionnements sur son audience, son futur, son évaluation... Tout cela passionne les blogueurs, moi compris je dois le dire, mais n'a au total que peu d'impact sur l'évolution de l'ensemble.

Personnellement, j'ai beaucoup joué à la course à l'échalote pour essayer de rentrer dans les classements de blog et trouver un lectorat plus important que celui de mes deux estimables compagnons de lycée (dont je sais la pertinence des réflexions par ailleurs), et des membres de ma famille qui me trouvent forcément formidable...

J'admets que, sans renoncer à tous les liens que j'ai pu tisser dans la blogosphère, je ne me lancerai pas dans la course à Twitter, parce que ce format de blogage me pose un réel problème. Je ne comprends pas comment on peut résumer une idée en 140 caractères. Twitter peut permettre de transmettre des liens rapidement, de diffuser une information, de faire un bonne blague aux copains, de se chercher avec quelques libéraux traînant dans le coin, mais après... Imaginer remplacer un raisonnement intellectuel et construit par une phrase lapidaire et un lien ne me correspond décidément pas.

Si l'évolution doit être celle-là, on verra comment se positionner. Je resterai alors avec quelques fidèles lecteurs, et je continuerai à publier des textes qui me font plaisir, et à en débattre.

En tout cas, en route pour une troisième année de privilèges...

11 commentaires:

  1. Ouii, vive la nouvelle année de privilèges ! Joyeux anniversaire à toi aussi

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Bon anniversaire. Nous sommes pratiquement de la même année et du même mois de naissance.
    Pour twitter, la limite des 140 caractères peut contraindre à une extrême concision - bénéfique.
    Twitter n'est pas - à mon avis - forcément opposable à un blog où l'on peut prendre son temps pour l'argumentation. Twitter/blog st plutôt complémentaires.
    BiBi espère que tu tiendras encore deux ans.

    RépondreSupprimer
  3. Pas de Twitter pour moi! Conneries pour ados qui savent pas écrire..

    RépondreSupprimer
  4. Bon anniv ! Je rejoins complétement ton idée: le blog, c'est le blog ! Et vive le blog !

    RépondreSupprimer
  5. Pas de Twitter pour moi non plus... Impression que Twitter est la rumeur du blog, ce qu'on ne dit pas en face mais par derrière, la petite porte du fond.

    Waouh, pensez Bibi parle à la première personne !

    RépondreSupprimer
  6. @ Faucon : merci.

    @ Bibi : je twitte par ailleurs, mais peu. L'extrême concision amène aussi au simplisme. Merci en tout cas pour les encouragements.

    @ Manuel : je suis sûr que cela t'amuserait.

    @ Homer : merci.

    @ Suzanne : bof, moi, je m'en sers comme d'un truc pour m'amuser.

    Vous remarquerez qu'il s'est repris sur la fin.

    RépondreSupprimer
  7. Pas envie de m'y intéresser...

    RépondreSupprimer
  8. Bon anniversaire, mon cher! Je viens de m'apercevoir, en te lisant, que j'ai oublié celui de mon blog en mars… Sinon, j'espère avoir longtemps encore le plaisir de te lire (même quand je ne commente pas, parce que le sujet me dépasse, comme ta réponse au "crapaud").

    RépondreSupprimer
  9. @ Manuel : dommage...

    @ Nicolas : merci, et à toi aussi.

    @ LCC : merci aussi. Je vais continuer aussi longtemps que j'y prendrais plaisir.

    RépondreSupprimer
  10. ChèreSuzanne,
    C'est BiBi qui m'a donné la permission.

    RépondreSupprimer

Laissez-moi vos doléances, et je verrai.

La modération des commentaires est activée 14 jours après la publication du billet, pour éviter les SPAM de plus en plus fréquents sur Blogger.