dimanche 13 septembre 2009

Le Privilégié sur Le Post.

Eh bien, ça y est ! Suivant les conseils de notre émérite tête de peloton, j'ai ouvert une page sur Le Post, et j'y ai mis trois articles qui ont bien marché dernièrement, deux venant des Privilégiés, et un des Gueules.

Je ne sais pas trop ce que je vais faire de cet outil nouveau, on verra.

En attendant, je me suis rendu compte que quelques blogueurs z'influents étaient déjà à l'affut sur ce site. Peut-être d'autres suivront-ils...

7 commentaires:

  1. La majorité met en cause internet dans l'affaire Hortefeux.

    La majorité de droite française met en cause le rôle d'internet dans la violente polémique visant des propos jugés racistes du ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, qu'il conteste.

    http://www.lexpress.fr/actualites/2/la-majorite-met-en-cause-internet-dans-l-affaire-hortefeux_786438.html

    RépondreSupprimer
  2. Je réfléchis au rapport du billet de BA avec ton billet, et je reviens...

    Plus sérieusement, tu nous diras ce que tu penses de ton expérience du Post. J'ai eu une proposition de la part d'un des responsables du site pour ouvrir une page là bas. Et puis en fait je ne sais pas trop...

    Je suis très interressé que tu nous dises un peu ton expérience là bas.

    Bonne fin de dimanche (et bonne semaine)

    RépondreSupprimer
  3. Ca n'apporte pas grand chose mais certains billets sont très lus !

    Mais ça n'est pas du blogage.

    RépondreSupprimer
  4. @ Faucon : les coms de BA sont toujours un mystère. Je vais un peu naviguer sur le Post, et je ferai un CR dans quelques semaines.

    @ Nicolas : c'est vrai que les chiffres de lecture sont impressionnants. Maintenant, est-ce réaliste ?

    RépondreSupprimer
  5. L'affaire de la vidéo de Brice Hortefeux nous aura servi de leçon.

    La vidéo de Brice Hortefeux a été tournée par un cameraman de PUBLIC SENAT. Le patron de la chaîne PUBLIC SENAT a censuré cette vidéo pendant cinq jours.

    Heureusement, un membre anonyme de PUBLIC SENAT a réussi à contourner la censure : il a transmis cette vidéo vers LE MONDE.FR, qui l'a aussitôt mise en ligne.

    Ensuite, le patron de PUBLIC SENAT a compris que des centaines de milliers d'internautes avaient vu la vidéo : il a finalement ordonné la diffusion de la vidéo, six jours après !

    Les leçons de ce scandale sont claires :

    - La censure et l'auto-censure sont monnaie courante dans les médias traditionnels.

    - Quand quelqu'un travaillant dans les médias traditionnels veut contourner la censure, il fait passer l'information censurée sur internet (en l'occurence, LE MONDE.FR)

    - Internet est le dernier média existant qui échappe à la censure.

    - Nous allons donc assister à une offensive généralisée de l'UMP pour contrôler internet (c'est-à-dire : pour soumettre internet à la censure).

    - Les discours de Jean-François Copé, Henri Guaino, Patrick Devedjian, Eric Besson, etc. sont la preuve que la tentative de reprise en main d'internet est LA bataille que nous allons devoir livrer.

    RépondreSupprimer
  6. Matthieu, oui pour le mystère des posts de BA... (là je ne vois plus du tout le rapport... je serais méchant, je te dirais qu'il te manque un peu de respect en ne répondant pas du tout à ton billet, et en montrant qu'il s'en cogne royal d'ailleurs...).

    Sinon Nico a raison : cela me semble être différent que du bloggage. Mais c'est un autre exercice, qui peut être agréable.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. @ Faucon : BA est une grande énigme...

    Pour Le Post, je commence juste. Je n'ai pas encore assez de recul pour être sûr de l'intérêt de l'exercice.

    RépondreSupprimer

Laissez-moi vos doléances, et je verrai.

La modération des commentaires est activée 14 jours après la publication du billet, pour éviter les SPAM de plus en plus fréquents sur Blogger.