vendredi 31 décembre 2010

Les dix billets les plus lus en 2010.

J'ai abandonné définitivement, sur ce blog, les billets de bilan. Je vais sans doute très rapidement mettre, sur le côté, un petit encart d'audience qui les remplacera. Cependant, je voudrais revenir un peu sur les dix billets les plus lus de cette année. Comme durant l'année précédente, ce ne sont pas forcément les billets que j'estime être les meilleurs qui se retrouvent en tête de classement. En dehors des blogueurs qui lisent un peu de tout, la plupart des visiteurs arrivent par des requêtes Google souvent très hasardeuses. D'autre part, les billets informatifs sont les plus consultés. Il y a cependant quelques bonnes surprises.

Je vais t'indiquer, cher lecteur, le nombre de visites reçu par chacun des billets cités. Il faut que tu prennes en compte le fait que ce chiffre indique le nombre de fois où le billet a été ouvert pour lui-même. La plupart du temps, les visiteurs arrivent sur la page d'accueil, où ils peuvent lire le billet, ce qui est enregistré à part. Tous ces chiffres sont issus de Google Analytics.

"Ouh, le beau système de stage pour les enseignants que voilà !" : je suis très heureux que ce billet arrive en tête. La réforme de la formation des enseignants a émergé dans les médias avant tout par les réseaux alternatifs d'information, alors que le gouvernement avait clairement choisi de se taire sur le sujet. Aujourd'hui, les médias se passionnent pour cette question et ne cessent de publier des interviews de stagiaires en crise. Cependant, il faut bien reconnaître que la réforme est passée malgré tout. Ce billet a reçu 1 636 visites.

"Grève du 6 septembre des enseignants du secondaire : peut-être quelques bénéfices secondaires..." : ce type de billet a de plus en plus de succès en période de mouvement social. Malgré les diatribes médiatiques, il semble que les internautes s'intéressent beaucoup aux motivations des grévistes et aux raisons des mouvements sociaux, souvent de manière très positive. Ce billet parlait de la grève de l'éducation lancée par le SNES le 6 septembre, mouvement relativement bien médiatisé même si son succès a été faible. Ce texte a reçu 1 518 visites.

"Le Raincy : l'étonnant "petit Neuilly"" : je pouvais m'interroger sur l'intérêt de faire des billets sur des sujets très locaux. La position de ce billet m'a montré que les internautes pouvaient rechercher des informations sur un sujet très local et réagir très vigoureusement sur la question, surtout s'ils étaient aiguillonnés par un influent blogueur local. Ce document-témoignage a reçu 748 visites.

"Appel intersyndical à la grève le 27 mai 2010." : ce billet n'avait en soi qu'un intérêt très limité, mais les appels à la grève republiés sur un blog attirent toujours beaucoup de monde, surtout si les grands médias en parlent peu et que les internautes cherchent de l'information. Bizarrement, Google met souvent ces documents venant de blogs en avant. Peut-être les syndicats devraient-ils s'interroger sur la manière dont leurs pages web sont référencées. Ce manifeste a reçu 745 visites.

"Proposition de politique pour casser la crise financière : dévaluons l'euro !" : ce billet était tout à fait mauvais. Je me suis mélangé les pinceaux dans mon explication et mes commentateurs m'ont clairement rappelé à l'ordre. Je suppose que c'est pour cela qu'il a ameuté autant de monde. Il a reçu 546 visites.

"La grève du 12 mars 2010 : explication de la stratégie des syndicats enseignants." : encore un billet d'analyse des motivations des grèves de prof, sur un mouvement qui n'a pas eu un franc-succès et qui a été très mal relayé par les médias. Les internautes semblaient encore chercher une autre vision sur ces thèmes. Cette explication de texte a reçu 528 visites.

"Émeutes urbaines de Grenoble : c'est encore la démocratie qui trinque." : ce type de thème attire beaucoup les visiteurs, car il fait polémique. Sur internet, en dehors du sexe, la sécurité est un bon appeau à visiteurs. Cependant, ce billet aurait dû rester un simple billet conjoncturel mais il a été la source d'une réponse de l'Hérétique, blogueur ayant un panel de visiteurs bien plus large que moi. Cela explique sans doute son succès relatif. Ce pamphlet a reçu 521 visites.

""Notre point G, il est dans la penderie."" : j'ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce texte. Il s'agit d'une réflexion à vocation humoristique mais néanmoins politique sur la manière dont la publicité traite l'amour et/ou la sexualité. Il a été beaucoup relayé, ce qui peut expliquer son audience. Ce sketch a reçu 472 visites.

"Liste des manifestations du 7 septembre 2010." : voici le billet-type qui illustre les problèmes de communication des syndicats, les internautes tombant sur mon billet qui n'était qu'un copier-coller d'une publication de la CGT. Il faut vraiment travailler votre référencement, les gars. Cette liste a reçu 467 visites.

"Les ados d'aujourd'hui : des drogués du sexe ?" : tiens, un vieux billet de 2009... Il faisait suite à une affaire de viol dans un collège d'Arras et était une réponse à deux billets du Chafouin et d'Homer sur la question. Il illustrait comment une affaire judiciaire pouvait être vue politiquement de manière très diverse. Cependant, je crains que le succès postérieur de ce texte soit lié au titre, puisqu'on y trouve à la fois les mots ados, drogués et sexe... On est bien peu de choses, ma bonne dame... Cette contribution a reçu 436 visites.

Ce qui est étonnant, et malgré mon freinage brutal de la fin d'année, c'est que le nombre de visites par billet a nettement augmenté. Le billet le plus visité de 2009 était à 682 fois et celui de 2008 à 486 fois. Il ne s'agit sans doute pas vraiment d'une question d'influence mais ce blog a été plus consulté cette année. Merci, chers lecteurs, de l'intérêt que vous avez pu porter à ces quelques écrits.

4 commentaires:

  1. Bonjour, je ne sais pas si cela peut vous servir mais comme j’aime bien votre site je l’ai ajouté sur mon twitter, facebook, et digg-france, votre lien est là et ça peut attirer du monde http://www.digg-france.com

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais plus comment je suis arrivée chez vous, mais j'aime bien ce que vous écrivez.
    Meilleurs voeux.
    Lambertine

    RépondreSupprimer
  3. @ Lambertine : à vous aussi, et n'hésitez pas à repasser.

    RépondreSupprimer

Laissez-moi vos doléances, et je verrai.

La modération des commentaires est activée 14 jours après la publication du billet, pour éviter les SPAM de plus en plus fréquents sur Blogger.